l\'indigné

Menace pour l'Artique

 

Chères amies, chers amis,

 

Globalia de Jean Christophe... : " « Pour résoudre définitivement la question sociale, il(s) propose(nt) de partager l'humanité en deux parts inégales. Un dixième obtiendra la liberté absolue et une autorité illimitée sur les neuf autres dixièmes qui devront perdre leur personnalité et devenir en quelque sorte un troupeau Dostoievski ( Les possédés p 401

 

 

Comprendre le capitalisme japonais – La bourgeoisie telle qu’en elle-même, Les médias et la politique
«  Les idées de la classes dominantes sont aussi à toutes les époques les idées dominantes ; autrement dit la classes qui a la puissance matérielle dominante de la société est aussi la puissance dominante spirituelle.  La classe qui dispose des moyens moyens matérielle dispose du même coup des moyens de productions intellectuelle, si bien que , l’un dans l’autre, les pensées de ceux à qui sont refusés qui refusés les moyens de production intellectuelle sont soumises du même coup  à cette classe dominante. Les idées dminantes ne sont pas autre chose que l’expression idéale des rapports matériels dominants, elles sont les rapports matériels dominants saisis sous la forme d’idées, donc d’expression des rapports qui font d’une classe la classe dominante ; autrement dit, ce sont les idées de la révolution ».Capitalisme : enjeux énergétique et propriété privé – Anarkia

 

 

 

 

D'ici quelques jours, la plus grande entreprise du monde va forer des puits de pétrole dans l'Arctique, où vivent les baleines et les ours polaires. L'Agence américaine de protection de l'environnement peut l'en empêcher, à condition que nous nous fassions entendre. A nous de lancer l'opération "Sauvons l'Arctique".


 La responsable de l'Agence américaine de protection de l'environnement, Lisa Jackson, peut dès à présent révoquer le permis Arctique de Shell car les bateaux de la firme ne satisfont pas aux contrôles sur la pollution de l'air, ce qui viole les termes dudit permis. Les défenseurs de l'environnement tirent la sonnette d'alarme, mais à moins d'une immense vague de protestation à l'échelle mondiale, Shell fera pression et l'Arctique deviendra le nouveau terrain de jeux de l'industrie pétrolière.

Certes, Lisa Jackson a déjà tenu tête aux géants de l'industrie de l'énergie par le passé, mais Shell est un Goliath qu'il est difficile d'évincer. Nous n'avons pas de temps à perdre -- faisons de cette décision la ligne rouge définitive pour empêcher les immensités sauvages de devenir un champ de pétrole. Cliquez ci-dessous pour envoyer un message à Lisa Jackson et diffusez-le largement autour de vous -- faisons déferler un flot mondial d'encouragements à son égard pour sauver l'Arctique: 



L'Arctique est en train de fondre bien plus vite que la plupart des scientifiques ne l'anticipaient. Le changement climatique provoque une augmentation dangereuse des températures -- et la semaine dernière, un bloc de glace de 40 kilomètres de long s'est détaché au Groenland. Certains experts prévoient que dans à peine 4 ans, l'Arctique n'aura plus de surface gelée durant les mois d'été, ce qui fera encore grimper les températures et le niveau des océans de 6 mètres, à cause de la fonte du Glacier du Groenland. 



Pourtant pour certains, ce désastre planétaire est la ruée vers l'or du 21e siècle. Les firmes et les pays qui espèrent récolter des milliards font la queue pour s'emparer de leur part de pétrole, de gaz et de minéraux. Pour eux, l'Arctique n'est pas le pays des baleines et des ours blancs, mais un nouvel horizon économique, et c'est l'une des raisons pour laquelle des nations comme les Etats-Unis, le Canada et la Russie ont bloqué pendant des années les traités internationaux sur le climat.


 La décision est simple: soit préserver le futur de la planète et de l'humanité, soit augmenter les profits des géants pétroliers avec un risque de 40% de marée noire. Si Lisa Jackson accorde à Shell le permis aujourd'hui, alors Total, Chevron et les autres viendront eux aussi salir ces magnifiques paysages de glace avec leurs stations de forage dégoutantes, leurs pompes et leurs tuyaux. Appelons tous Lisa Jackson à stopper Shell avant qu'il ne soit trop tard. Cliquez maintenant pour envoyer un message et le diffuser à tous vos contacts:



Le forage de l'Arctique a déjà été condamné par le gouvernement britannique, les compagnies d'assurance, et, la semaine passée, Greenpeace et d'autres associations sont descendus dans la rue. Mais pour stopper cette folie, nous devons nous unir massivement en s'adressant à LA personne qui peut tout arrêter. Faisons en sorte que l'Arctique soit épargné par les forages et, au contraire, protégé comme un trésor du monde.

Remplis d'espoir,



Iain, Alice, Sam, David, Aldine, Diego, Ricken et le reste de l'équipe d'Avaaz


SOURCES ET INFORMATIONS ADDITIONNELLES:

Banquise arctique : des vitesses record de fonte en juin 2012 (Futura-Sciences)
Des derricks à l’assaut de l’Arctique (Le Parisien)
Shell et les pétroliers trustent le palmarès de Fortune (L'Expansion)
La fonte des glaces en Arctique enrichira-t-elle les groupes pétroliers? (Atlantico)
 Un nouveau port arctique (Voix dela Russie)

 

 

 

Ces thèmes Documentaire |L'Histoire des Choses , Enjeux alimentaires et profits, La dépendance chinoise au charbon ! : Batailles pour l'énergie - Le Monde diplomatique : « Prix du pétrole, pénuries électriques, ruée sur les ressources renouvelables, géopolitique des gazoducs ( Pétrole et gaz de schiste,...une guerre pour 2012 : « Un documentaire:Le grand Monopoly du gaz - Le grand Monopoly du gaz (arte) ( durée 15 min ont été déjà abordé dans Finance, Economie, société, gaz de schisme, géopolitiques, documentaires Economie, politique, société, La simplicité volontaire (ou sobriété heureuse

 

 

Pour Marx, le capitalisme conduit à des contradictions ("exploitation de l'homme par l'homme"):

  • concentration des richesses sur une classe de la société et misère pour l'autre ;
  • accroissement continu de la rentabilité par le progrès technique ,
  • surpopulation de travailleurs, engendrant le chômage ;
  • augmentation de la production sans augmentation de la consommation provoquant des crises cycliques de surproduction.

Est-ce la crise de la finance, de la dette ou du capitalisme ? - Anarkia

Un exemple de l'acroissement par le progres technique, concentration des richesses sur une classe de la société et misère pour l'autre   cf L'histoire de la révolution industrielle :- indigné révolté  : Le Smart Grid  (Smart grid - Wikipédia : dénominations d'un réseau de distribution d'électricité « intelligent » qui utilise des technologies informatiques de manière à optimiser la production, la distribution, la consommation ainsi que de mieux mettre en relation l'offre et la demande entre les producteurs et les consommateurs d'électricité[1].L'apport des technologies informatiques devrait permettre d'économiser l'énergie, sécuriser le réseau et en réduire les coûts.C'est aussi une réponse à la nécessité de diminuer les émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le dérèglement climatique.C'est (s'il est associé à un système distribué constitué de très nombreuses microcentrales) l'un des 5 piliers de la « Troisième révolution industrielle » proposée et notamment promue par Jeremy Rifkin)

 Conclusion :

La question de la propriété privé se pose dans tout les cercle de la société. Que se soit PSA, les lobbies privés, les propriétaire foncier ( le droit a l’accès au logement) les brevets sur les médicaments ou la musique afin de préserver les profits, la spéculation sur le gaz de schisme, pétrole….. Le patronat et les intérêts de la classes dirigenantes ont réussi a s’octroyer tout les droit.

 

la propriété privée – Jeunes Libertaires :

Face aux injustices criantes, à l’individualisme toujours croissant, au mépris de la vie humaine ; face aux éternels conflits d’intérêts, à l’exploitation de l’homme par l’homme, à la marchandisation du monde, au brevetage du vivant comme du non-vivant ; face à tout ceci, il existe une alternative, une nécessité : tordre le coup à la propriété privée. Par là, j’entends définir clairement ce QU’EST la propriété privée, en faisant les distinctions nécessaires qui permettront d’éviter tout amalgame.


Tout d’abord, il est important de se poser la question :  » Qu’est-ce que la propriété privée ? « . Cela signifie que l’on s’approprie quelque chose -pas nécessairement par la force-, que l’on possède sur un objet un droit absolu, c’est à dire que l’on peut en faire l’usage que l’on désire, avec toutes les tares et paradoxes qui s’ensuivent inévitablement : gaspillage, destruction, inutilisation… etc. de biens qui pourraient servir à d’autres.


En effet, le grand problème de la propriété privée réside dans le seul fait qu’elle est PRIVEE ! Cela peut paraître  » normal  » au premier abord mais réfléchissons-y bien… ne nous laissons guère influencer par nos impulsions et supposons uniquement le cas suivant : une personne possède plusieurs pommiers (achat, héritage, culture…) qu’elle entretient ou non (là n’est pas le problème) et dispose chaque saison de 1000 pommes. Faisons intervenir une tierce personne qui elle est affamée. Admettons que le cultivateur du dimanche se satisfasse de 100 pommes pour la saison. Supposons que le propriétaire soit un connard fini et donc pas partageur : la personne affamée qui, mirant les pommiers d’un air envieux, se voit alors chassée hors du domaine dès lors qu’elle s’apprêtait à déguster un des fruits. –  » Voleur ! Voleur ! Fiche-moi le camp ou j’appelle la police
!

 

Mais si  » la propriété privée, c’est le vol « , la propriété personnelle ou d’usage, elle, est parfaitement légitime ! Revenons à l’exemple proposé en première partie mais changeons l’énoncé : une personne a en bas de chez elle un pommier, qu’elle entretient ou pas, qui produit 100 pommes chaque saison. Cette personne peut prendre, c’est son droit inaliénable lié à sa seule existence, ce qu’elle désire sur cet arbre dans la limite de l’utilité qu’elle peut en avoir. C’est à dire que si elle se sent de manger l’intégralité des fruits avant qu’ils ne pourrissent, elle en a le droit ( bien sûr, il serait plus convenable et gentil de laisser les autres se servir à leur tour, quitte à  » sacrifier  » son petit confort : c’est ça la solidarité, c’est inné et c’est beau ! ). Un stylo, une maison, un moyen de transport, une radio…peuvent être propriété d’usage ou propriété privée : si une personne garde pour elle seule, jalousement, sa bicyclette alors qu’elle reste 7 jours/7 dans la cave ( ou même 6 jours/7 ), il y a appropriation. Si une personne, sans autre moyen de locomotion que ses jambes, réclame l’instrument pour se déplacer, il y a expropriation ( ce terme n’est absolument pas péjoratif et ne signifie pas violence ou arbitraire). De la même manière, un bourgeois possédant une maison de ville ( une petite bicoque qui tient la route, quoi ! J), un chalet au ski et une villa en bord de mer alors que des gens meurent car couchant sur un trottoir ou un banc par une nuit à -10°C, cela, c’est du vol ( et du meurtre légal ! ). Le bourgeois, en interdisant l’accès de  » sa  » maison à un ou plusieurs nécessiteux, vole à quelqu’un les quatre murs qui lui auraient évité de mourir.
Ce n’est pas le froid qui tue, c’est la misère !


Encore un autre point aussi important qu’absurde : le brevetage. Désormais, il est possible de s’approprier la nature. S’il vous arrive de vouloir utiliser une variété de céréales à votre gré, vous verrez débarquer un jour une personne ( costume 3 pièces noir, mallette à la main et lunettes noirs sur le nez pour vous mettre dans l’ambiance…) qui vous certifiera que vous ne pouvez pas utiliser cette variété de céréales sans son autorisation -comprenez sans le payer- car celle-ci lui appartient ! De la même manière, avec le brevetage du vivant, il sera possible de breveter une espèce nouvelle de moutons qui  » appartiendra  » à quelqu’un. Le marché n’est pas à un délire près, rien de nouveau à l’horizon…
Finalement, il est plus que jamais temps, face aux patrons irresponsables, aux gouvernements incontrôlables et aux technocrates exécrables d’en finir avec ce monstre tueur coupable de l’essentiel des maux de nos sociétés marchandisées, il est temps d’abolir la propriété privée !!

Enjeux du pétrole ? - citoyenactif



27/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres